Ce modèle, datant de 1998, n'affiche que 40'000 kilomètres au compteur.

Les enchères, c'est souvent l'occasion de découvrir quelques pépites d'un autre âge, plus ou moins rares, mais quand celles-ci appartiennent à la deuxième catégorie, vous pouvez être certain qu'il y aura de l'agitation dans les salles de ventes. Crise sanitaire oblige, les salles de ventes sont désormais numériques, mais cela n'empêche pas certains amateurs de se montrer très "offensifs".

C'est le cas avec cette rare Subaru Impreza 22B STi de 1998, qui a trouvé preneur pour la modique somme de 312'555 dollars. Il faut dire que ce modèle est particulièrement bien entretenu et, en plus de ça, n'affiche que 40'000 kilomètres au compteur. Pas mal pour une voiture qui a plus de 20 ans. Surtout, cette version a été produite à seulement 400 unités. Elle célébrait le 40ème anniversaire de Subaru et le troisième titre constructeur consécutif de la marque au Championnat du Monde des Rallyes FIA.

1998 Subaru Impreza 22B STi Vendu pour $312,555
1998 Subaru Impreza 22B STi Vendu pour $312,555
1998 Subaru Impreza 22B STi Vendu pour $312,555
1998 Subaru Impreza 22B STi Vendu pour $312,555
1998 Subaru Impreza 22B STi Vendu pour $312,555

Le modèle qui nous intéresse aujourd'hui porte le numéro 156 et fait partie des 24 voitures importées du Japon vers les États-Unis. Comme vous pouvez le constater, cette Impreza est pourvue d'une configuration très "classique" pour les Subaru de l'époque, avec une teinte "World Rally Blue", des jantes en aluminium BBS dorées de 17 pouces, des étriers de freins peints en rouge ou encore des sièges Recaro réglables manuellement.

Sous le capot, nous retrouvons le fameux boxer de 2,2 litres de cylindrée développant une puissance de 280 chevaux et 363 Nm de couple. Le vendeur précise que la courroie de distribution et la pompe à eau n'ont été remplacées que récemment et, ça ne vous aura peut-être pas échappé si vous êtes un fin observateur, mais la voiture est livrée avec un système d'échappement qui n'est pas d'origine, même si l'embout d'échappement est pratiquement similaire à celui de l'époque.

Pour une Subaru de 23 ans, signer un chèque de plus de 300'000 dollars (soit environ 260'000 euros), cela peut paraître assez étonnant, mais force est de constater qu'il y a de la demande, en témoigne la vente d'une autre 22B STi il y a quelques mois aux Royaume-Uni moyennant 290'000 livres, soit environ 325'000 euros. Ce modèle, dans un état encore plus exceptionnel que celui présenté ici-même, ne totalisait que 217 miles, soit environ 436 kilomètres.