Cette sportive de tous les superlatifs est l'œuvre d'une compagnie d'ingénierie britannique répondant au nom de Viritech.

Avec l'essor de la voiture électrique, de nombreuses sportives fabriquées par des marques plus ou moins connues ont vu le jour ces dernières années. C'est aussi le cas pour certains constructeurs, asiatiques la plupart du temps, qui ambitionnent de conquérir le monde avec des voitures électriques à bas coût.

En parallèle de l'électrique, l'hydrogène est aussi une énergie d'avenir pour certains constructeurs. Certains souhaitent déjà prendre le taureau par les cornes et anticipent une démocratisation de cette énergie. C'est le cas de Viritech, une entreprise britannique qui ambitionne purement et simplement de devenir "le premier fournisseur mondial de groupes propulseurs à hydrogène".

Viritech Apricale

Et pour se faire encore connaître davantage, quoi de mieux que le développement d'une puissante hypercar afin de faire la promotion de leur savoir-faire. La Viritech Apricale, c'est le nom de cette sportive, devrait commencer à rouler sous la forme d'un prototype d'ici l'année prochaine. Comme vous pouvez le constater, les images à disposition sont de simples rendus 3D fait par ordinateur. L'Apricale servira avant tout de show-car pour démontrer les performances et les avantages de la technologie à hydrogène développée par Viritech, notamment face aux nombreuses supercars électriques qui fleurissent un peu partout.

Pour le moment, les informations distillées concernant ce modèle sont encore rares. Nous savons simplement que l'Apricale embarquera des réservoirs d'hydrogène renforcés de graphène, qui feront partie intégrante de la structure du châssis. Avec cette technologie, Viritech assure "un gain de poids indispensable à qui cherche la performance, ainsi qu'une réduction en termes de coûts".

Viritech Apricale

L'objectif est de concurrencer les hypercars actuelles, et malgré tout le travail réalisé pour réduire le poids de l'engin, il faudra assez de chevaux sous le capot pour qu'elle puisse rivaliser avec ce qui se fait de mieux sur le segment. Viritech évoque une puissance de 1100 chevaux et une vitesse de pointe de 320 km/h, sans donner plus de détails concernant le groupe motopropulseur.

L'Apricale, dont le développement est localisé au MIRA Technology Park de Nuneaton, dans le Warwickshire, en Angleterre, devrait voire le jour en 2023. L'entreprise vise un volume de ventes annuelle de 8 à 12 unités. Le prix de la voiture ? 1,5 million de livres, soit environ 1,73 million d'euros.

L'Apricale n'est pas le seul projet automobile prévu par l'entreprise. Viritech a commencé le développement d'un poids lourd fonctionnant à l'hydrogène et d'un SUV familial, tous deux dotés des mêmes technologies de stockage que l'Apricale. Le constructeur travaille également dans l'univers du nautisme, de l'aviation ou encore du stockage d'énergie.