Non ce n'est pas une blague !

En général, le terme "homologué route" fait référence à un véhicule équipé et autorisé à circuler sur la voie publique, ce qui nécessite des équipements spécifiques d'éclairage, de signalisation et d'équipements de sécurité. Selon le pays, les conditions requises pour qu'une voiture obtienne le statut de véhicule routier peuvent varier, mais de manière générale, tout véhicule a besoin au minimum de phares, de feux arrière et de clignotants.

Mais pensiez-vous qu'une voiture pour enfant puisse être homologuée pour rouler au beau milieu de la circulation ? C'est ce qu'un Britannique s'est amusé à démontrer avec son projet qu'il a fait pendant son temps libre lors du confinement de l'année dernière. Il a pris l'une des voitures électriques de ses enfants et a décidé de lui donner tous les équipements nécessaires pour qu'elle soit en état de rouler. Il a passé de longues heures à brancher des phares, des feux arrière et des feux latéraux... et a fini par obtenir une immatriculation lui permettant de circuler sur la voie publique !

La vidéo en haut de cette page ne fournit pas tellement plus d'informations sur les modifications, bien que tout semble avoir été fait avec une certaine attention aux détails. En revanche on se pose la question de l'absence de ceinture de sécurité et il serait intéressant de savoir comment cette voiture pour enfant a été approuvée pour une utilisation sur la voie publique sans ceinture de sécurité ni appuie-tête. 

La vidéo, plutôt que de donner des détails techniques, nous parle davantage de que c'est que de vivre avec une un tel véhicule électrique au quotidien. Vous serez probablement surpris par le nombre de tâches qui peuvent être accomplies au volant d'une petite voiture électrique. Le seul inconvénient majeur semble être l'autonomie très limitée d'environ 6,4 km pour une seule charge de la batterie.