Depuis 1990, le Land Rover Defender est devenu synonyme de l'un des véhicules tout-terrain les plus originaux et indestructibles que l'histoire de l'automobile ait jamais produit. Pendant près de 70 ans, le modèle connu jusqu'alors sous le seul nom de la marque n'a été construit qu'avec prudence - jusqu'à ce que, début 2016, des incompatibilités avec la protection des piétons scellent définitivement sa fin.

Entre-temps, cependant, Land Rover a lancé l'année dernière le tout nouveau successeur, qui honore l'héritage de son légendaire ancêtre par son design remarquable et ses capacités tout-terrain de premier ordre.

Avec le Defender DP 500, qui a été largement modifié tant sur le plan technique que visuel, Manhart Performance montre que le nouveau tout-terrain peut également être au sommet de son art sur la route. Et le mot "route" a son importance car après la conversion, la voiture ne semble effectivement plus pouvoir être conduite en dehors du bitume.

La base de l'exemplaire présenté ici est un Defender P400 AWD dans sa variante 110 avec carrosserie longue à cinq portes. Son moteur à essence six cylindres en ligne de trois litres développe 400 ch et 550 Nm en condition standard grâce à la turbocompression. Si une telle puissance est largement suffisante, Manhart accélère encore le rythme ici et offre au Defender une reprogrammation du moteur.

Manhart Land Rover Defender DP 500

La puissance est désormais portée à un niveau impressionnant de 512 ch et 710 Nm, ce qui se rapproche du Defender V8 et de ses 525 chevaux.

Avec le système d'échappement Manhart en acier inoxydable, qui est actuellement encore en préparation et sera disponible avec un choix de canules d'échappement recouvertes de carbone ou de céramique, le Defender devrait également se faire remarquer sur le plan acoustique.

Le véhicule présenté a la configuration standard, mais Manhart peut réaliser une mise à niveau des freins sur demande. En ce qui concerne le châssis, la suspension pneumatique d'origine a également été optimisée, notamment en l'abaissant de 30 millimètres.

Visuellement, le DP 500 attire particulièrement l'attention avec son nouveau jeu de jantes Manhart Forged Line en 10x24 pouces avec une finition gris clair et des pneus 295/30ZR24. Pour ceux qui préfèrent plus petit et plus adapté à une utilisation tout-terrain, il existe également le Concave One en 10,5x22 pouces avec une finition noire et une bande décorative dorée ainsi que des pneus 295/40, qui est monté à l'arrière comme roue de secours ici.

La préparation passe aussi par les élargisseurs d'ailes, qui donnent au Defender des épaules considérablement plus larges et sont peints dans la couleur de la carrosserie - comme tous les autres éléments extérieurs et le capot moteur - et, d'autre part, par les bandes décoratives argentées appliquées sur la carrosserie noire.

Enfin, Manhart peaufine l'intérieur avec un intérieur cuir/Alcantara haut de gamme dont les teintes peuvent être personnalisées. En outre, ce Defender embarque un ensemble de sièges avant Manhart ErgoMed de Recaro à commande électrique pour le conducteur et le passager avant, avec chauffage et refroidissement, ainsi que des airbags intégrés.

Galerie: Manhart Land Rover Defender DP 500