Les acheteurs sont amoureux du nouveau Toyota Land Cruiser, et le modèle est si populaire que le constructeur automobile pourrait prendre jusqu'à quatre ans pour répondre à la demande actuelle pour certains niveaux de finition, selon Cars Guide. Et la pénurie de puces ne fait qu'aggraver la situation.

Toyota a enregistré 20 000 commandes de Land Cruiser depuis qu'elle a commencé à les accepter le 2 août. 90 % des acheteurs au Japon ont choisi les versions ZX et GR Sport, et ce sont ces versions qui prennent le plus de temps à être livrées, selon Cars Guide.

Pour aggraver la situation, Toyota n'a pas produit le Land Cruiser pendant une partie du mois d'août et il en est de même pour la majeure partie du mois de septembre en raison du manque de pièces. Cela affecte la disponibilité du modèle dans le monde entier, et pas seulement au Japon. Par exemple, l'Australie ne reçoit que des véhicules de démonstration pour les concessionnaires, et les exemplaires destinées à la vente aux clients n'arriveront que plus tard.

Pour rappel, ce n'est pas le premier rapport sur le Land Cruiser qui annonce un long délai d'attente. En août, Toyota a indiqué que la demande était déjà suffisamment élevée pour satisfaire les 12 premiers mois de production (voir le lien ci-dessous). Même à ce moment-là, toute personne achetant le nouveau Land Cruiser allait devoir attendre au moins un an pour obtenir le véhicule.

Le Land Cruiser ne sera pas commercialisé sur le sol français, pas plus qu'en Amérique qui elle recevra le Lexus LX, plus luxueux, qui reposera sur la même plateforme. Un rapport a suggéré que la pénurie de puces affectait également ce modèle, et le constructeur automobile aurait reporté son lancement à 2022.

Pour rappel, on a également beaucoup entendu parler de la nouvelle génération du Land Cruiser concernant l'interdiction demandée par Toyota à ses clients de revendre le véhicule