Il n'y a pas de mains sur le volant du concept Vision-S 01 de Sony, mais la berline électrique n'est pas pour autant autonome ! Pour donner un nouveau sens à l'expression "sans les mains", le géant de la technologie s'est associé à Vodafone pour un test de conduite à distance. Laissez-nous vous expliquer.

Grâce à une connexion 5G, le véhicule électrique a été contrôlé depuis Tokyo alors qu'il se trouvait sur un parcours spécialement conçu à Aldenhoven, en Allemagne.

Bien que les deux sites soient distants de 9363 kilomètres (5817 miles), le "pilote d'essai" assis à son bureau face à trois écrans dans la capitale japonaise a réussi à contrôler la Vision-S 01. Il a réussi à la faire monter jusqu'à 61 km/h en utilisant la pédale d'accélération de ce qui ressemble beaucoup à un volant de jeu vidéo. En parlant de cela, il y avait une pédale d'embrayage, mais pour des raisons évidentes, ce n'était pas nécessaire.

Galerie: Sony Vision-S concept

Par précaution, il y avait tout de même quelqu'un au volant de la berline à zéro émission, au cas où quelque chose tournerait mal et qu'il doive reprendre la main. Sony explique que les signaux vidéo et de contrôle ont été transmis avec une faible latence grâce au système télématique intégré de la Vision-S 01. Ce test inhabituel a été réalisé dans le cadre d'un programme de recherche visant à développer une technologie de codec et de contrôle de débit permettant une transmission stable d'énormes quantités de données vidéo en temps réel.

On peut dire que cette démonstration impressionnante porte la fonctionnalité de lecture à distance de Sony à un tout autre niveau, après avoir été introduite sur ses consoles de jeux il y a plusieurs années. L'entreprise va jusqu'à dire qu'elle crée une "expérience de mobilité entièrement nouvelle, comme une fusion du réel et du virtuel".

Quant à la voiture elle-même, elle pourrait bien être produite. Lorsque Sony a présenté le concept de SUV Vision-S 02 au CES 2022, la société a également annoncé qu'elle allait créer une nouvelle société "Sony Mobility" au printemps prochain afin d'analyser une entrée potentielle sur le segment des véhicules électriques.