La presse locale rapporte que les principaux partis politiques norvégiens pourraient s'entendre pour imposer la vente exclusive des véhicules électriques ou à hydrogène d'ici neuf ans.

C'est le journal économique Dagens Naerinsliv, qui révèle cette information, précisant que les quatre partis constituant l'assemblée du pays scandinave se sont en effet mis d'accord pour interdire la vente de tout véhicule à moteur à combustion d'ici 2025. 

La Norvège est un pays leader en termes de véhicules à zéro émission, puisqu'un quart des ventes actuelles de véhicules est constitué des modèles électriques, grâce notamment à d'importantes subventions distribuées par l'État norvégien. 

On rappellera que la quasi totalité de la production électrique de la Norvège provient de l'énergie hydraulique, alors qu'un investissement de trois milliards d'euros sera effectué afin de développer l'énergie éolienne dans le pays. Paradoxalement, le pays est également l'un des principaux fournisseurs de pétrole en Europe.

Voilà qui devrait ravir les constructeurs de véhicules à énergie renouvelable, Tesla en tête (en photo, la Mansory Tesla S), dont le PDG Elon Musk s'est félicité de cette nouvelle sur son compte Twitter. Reste désormais à augmenter la production des véhicules électriques, qui devra alors suite cette hausse de la demande dans ce pays.