La marque de Stuttgart lève le voile sur les origines du concept Mission E via une étonnante vidéo.

Soyons clair : le concept Mission E est bien plus qu’une voiture au look déroutant. Il incarne surtout la preuve que Porsche est en train négocier le virage de l’électrique à (très) fière allure. Lorsqu’il avait fait le buzz lors du Salon de l’auto de Francfort en 2015, le Mission E était en réalité déjà fonctionnel, et employait des composants du prototype Boxster E présenté en 2011.

Ces derniers temps, la principale interrogation était de savoir si le premier véhicule tout-électrique de Porsche resterait fidèle au concept présenté lors du salon de Francfort, ou s’il serait radicalement différent une fois entré en phase de production. Et le constructeur allemand n’a pas tardé à éclairer nos lanternes, puisqu’il est désormais confirmé que la conception et les spécifications techniques du modèle seront "très similaires" !

Pour rappel, le concept développe une puissance de 600 chevaux (440 kW) provenant de deux moteurs électriques, ce qui le rend capable d’avaler le 0 à 100 km/h en seulement 3,5 secondes et le 0 à 200 km/h en à peine 12 secondes : des performances tout simplement hallucinantes.

Porsche en avait mis plein les yeux aux visiteurs du salon allemand en septembre 2015, annonçant également une autonomie de batterie dépassant les 400 kilomètres, en plus de l’intégration du système Turbo Charge autorisant la recharge des batteries de l’auto à hauteur de 80% en seulement un petit quart d’heure.

Autrement dit, cette Porsche devrait ni plus, ni mois qu’écrire une nouvelle page de l’histoire de la sportive lorsqu’elle sera commercialisée, probablement dès la fin 2019. Porsche a enfin révélé que son modèle serait le résultat d’un investissement de 784 millions de dollars et de l’embauche de plus de 1000 têtes pensantes à Stuttgart-Zuffenhausen.

La Porsche EV se basera sur la Mission E