Reputation Institute a révélé le verdict de son enquête internationale sur la réputation des entreprises. Côté auto, quelques surprises apparaissent. En France, Michelin devance toujours les constructeurs.

Quelles firmes disposent de la meilleure réputation auprès du public ? C’est la question posée année après année par le cabinet américain Reputation Institute auprès de plus de 61'000 personnes, et ce à travers 15 pays dans le monde.

Dans le secteur automobile, BMW arrive en tête cette année devant Daimler (Mercedes-Benz et AMG, pour l’essentiel). Les autos allemandes trustent donc le haut du classement, avec des scores de 77,9/100 et 77,7/100. Mais les japonaises n’ont pas dit leur dernier mot puisque Toyota complète le podium et que Honda se classe quatrième.

La véritable surprise, c’est la disparition du top 100 tous secteurs confondus du géant Volkswagen, qui paie décidément la note suite au scandale de fraude technologique qui l’a touché. En 2015, Volkswagen apparaissait pourtant en 14e position du classement, mais il est certainement judicieux de souligner que beaucoup d’américains participent à cette enquête, à l’heure où le groupe VW a vu sa cote de popularité fondre comme neige au soleil de l'autre côté de l'Atlantique…

Pour établir ce classement, sept critères ont été pris en compte par les individus questionnés : les produits et services proposés, la capacité d’innovation, la gouvernance de l’entreprise, la qualité du travail fourni, le critère citoyen (protection de l’environnement, bonnes œuvres, etc.), l’aptitude à diriger et enfin la situation financière de l’entreprise.

Pour information, le podium général est occupé par Rolex, devant Walt Disney et Google. BMW, premier constructeur automobile, se classe quatrième devant Daimler, cinquième. Troisième firme automobile, Toyota n’est que 31e avec un score de 73,2 points. En 2015, BMW était arrivé en tête du classement tandis que Daimler était troisième : 2016 indique donc en réalité une légère baisse de réputation pour les deux groupes allemands, en comparaison aux autres secteurs commerciaux.

Enfin, côté français, Michelin devance les constructeurs Renault et PSA Peugeot-Citroën, en se classant à la 15place du classement général, avec 75,7 points sur 100.