Homologué pour la route, cet impressionnant bolide néerlandais est enfin sorti de son usine de production.

Début 2016, Donkervoort annonçait les modèles D8 GTO-S, D8 GTO-RS et D8 GTO-R. Le premier d’entre eux, successeur logique de la D8 GTO, vient de quitter l’usine située aux Pays-Bas.

Côté design, la GTO-S (pour Sport, bien sûr) n’est guère différente de la D8 GTO. En revanche, ses performances et son confort sont clairement un cran au-dessus. Ce châssis hybride conçu à la main est composé de fibre de carbone, et doté d’un moteur Audi R5 TFSI 2,5 litres délivrant entre 340 et 360 chevaux. Ce qui étonne le plus à la conduite est logiquement le rapport poids-puissance quasi imbattable proposé par ce type d'auto.

La GTO-S dispose également de nouveaux amortisseurs, ce qui la rend "parfaite pour les longs trajets, tout en conservant les sensations extrêmes d’une voiture de course", avance le constructeur néerlandais.

À l’intérieur, le style épuré du véhicule ne l’empêche pas d’être équipé d’un cuir haut de gamme et d’un accoudoir supplémentaire. Le coffre est plutôt spacieux (240 litres) mais c’est le tableau de bord qui intrigue le plus : non dépourvu de style, il contraste avec la modernité ambiante et propose des commandes simples ; simplistes diront les mauvaises langues.

Quoi qu’il en soit, tout est fait pour privilégier un confort de conduite qui n’a certainement rien à envier à des modèles plus conventionnels.

Donkervoort D8 GTO-RS