Le constructeur Anglais va plus loin dans la conduite autonome en voulant sortir des sentiers battus.

Depuis quelques semaines, l’actualité est chargée concernant la conduite autonome. Tesla est en pleine tourmente suite à des accidents mortels qui mettent clairement en cause le sytème de pilotage automatique de la marque. De plus, de nombreux constructeurs sont en train de developper leur propre système afin de pouvoir le proposer en série dans quelques années. 

La marque spécialisée dans le tout-terrain est également dans la course de la conduite autonome mais cette fois-ci hors de la route. C’est donc dans un environnement qui lui est propre que Land Rover fait des tests avec ses véhicules sur different types de chemins. 

Pour que le sytème mis en place fonctionne de façon optimale, les tout-terrains sont positionnés en convoi afin que le premier puisse communiquer avec les suivants et leur envoyer toutes les informations nécessaires. En plus du type de terrain, les voitures détecteront si un obstacle est placé devant elles et le niveau d’adhérence au sol qu’elles devront adapter en fonction des intempéries. Toute une armada de capteurs ultrasoniques, de caméras et un radar LIDAR sont disposés de façon à pouvoir gérer une conduite dans un environnement spécial et s’adapter en fonction du sol. Ce dispositif est capable d’analyser jusqu’à cinq mètres devant le véhicule, ce qui donne largement le temps à la voiture d'anticiper et de réagir si besoin. 

Il s’agit d’un vrai pilote qui évoluera prudemment afin de pouvoir faire du franchissement dans les meilleures conditions possibles. Seule la direction de la voiture est décidée par l’humain qui restera bien évidement à la place du conducteur pour tourner le volant. 

Ce dispositif est en phase de conception et devrait être commercialisé sur la prochaine version du Land Rover Discovery dans quelques années. 

Jaguar Land Rover Autonomous Off-Road