Quand nombre de constructeurs proposent leurs résultats du premier semestre 2016 s’adressant plus à la presse et au grand public, Mazda communique des chiffres plutôt destinés à ses investisseurs et porteurs de titres en choisissant des données concernant le premier trimestres fiscal 2016.

Plutôt que de considérer les six premiers mois de l’année pour donner la direction de ses résultats, donc, Mazda a donc communiqué les données de la période allant du 1er avril au 30 juin de cette année, et se dit rassuré sur la base de cette tranche de trois mois du fait de pouvoir atteindre les objectifs fixés pour l’année fiscale s’achevant ainsi au 31 mars 2017.

L’objectif en question? 1,55 million de véhicules à écouler dans le monde. Mazda Motor Corporation a débuté son premier trimestre fiscal avec 375'000 ventes, soit le meilleur chiffre de vente de toute son histoire pour le premier trimestre d’un exercice fiscal.

Le marché européen (comprenant la Turquie) demeure la clé du succès du constructeur japonais, qui y a vendu 61'000 véhicules : 25% de plus que l’an dernier sur la même période. L’accueil des modèles Mazda CX-3 et MX-5 en Europe satisfait particulièrement la marque, tandis qu’en Amérique du Nord, le groupe a pu compter sur les ventes du Mazda CX-9, de la même façon que le Mazda CX-4 est apprécié en Chine.

A lire aussi : Une Mazda MX-5 équipée d'un V8 de 525 chevaux

Bien entendu, le volume est une chose et les revenus en sont une autre! Les bénéfices restent ainsi modestes, avec 460 millions d’euros réalisés en dépit d’un chiffre d’affaire de près de 6,5 milliards d’euro. Mazda souligne cependant que son optimisation des marges apporte ses fruits : malgré une baisse de revenu de 175M€, la rentabilité a gagné quelques pourcents ; l’objectif annuel en bénéfice net demeure placé à 1,3 milliard d’euro.

L’une des raisons de cette efficacité relative sur les bénéfices s’explique par l’investissement encore très proactif de la marque sur des sites de production au niveau mondial. Le groupe espère par ailleurs faire avancer ses profits dans le domaine des pick-up nouvelle génération avec un partenariat signé avec Isuzu.