Malgré sa présence constante dans la rubrique automobile de tous les magazines, la marque californienne ne sort toujours pas la tête de l'eau. A savoir que depuis sa création en 2003, le constructeur de véhicules électriques n’a jamais dégagé de bénéfice. Et la publication des résultats du deuxième trimestre de cette année ne vont pas changer grand chose à cela. Car en plus de subir une perte net supérieur à l’année dernière sur une même période, Tesla a indiqué qu’ils avaient livré moins de voitures que prévu avec un chiffre de 14’402 unités contre une prévision de 17’000. 

Et les mauvais résultats de la société ne s'arrêtent pas là. Ses dépenses d’exploitation ont augmenté en grimpant de 383 millions de dollars à 512 million de dollars pour la même période entre 2015 et 2016. Mais tous ces frais ont une raison stratégique, notamment le fait d’être de plus en plus présent sur tous les continents en ouvrant de nouveaux et coûteux points de vente.

A lire aussi : INSOLITE - Capturez des Pokemon avec votre Tesla !

Dans une lettre adressée aux actionnaires, Elon Musk a annoncé:

"Nous accélérons l'ouverture de nouvelles concessions et prévoyons d'en ajouter une tous les quatre jours en moyenne aux 3e et 4e trimestres. Nous ouvrons des concessions dans des marchés à forte densité de population comme Taipei, Séoul, et Mexico City, ainsi que dans nos marchés plus matures comme la Californie".

Cependant le PDG reste en bons termes avec de nombreux investisseurs. L'électricité et les énergies renouvelables demeurent des domaines très porteurs par les temps qui courent.

Abonnez-vous à la newsletter