Le jeu Pokemon Go bat tous les records en terme de téléchargement et jusqu’ici tout va bien. Sauf que le jeu qui rend accro un bon nombre d’utilisateurs ne les freinent pas quand ils sont dans des situations bien précises. C’est le cas des automobilistes qui n’arrivent pas, dans environ 53% des cas, à s’arrêter lorsqu’ils conduisent leur véhicule. Ce chiffre représente plus de 3,4 millions d’automobilistes dans l’hexagone. L'association "40 millions d'automobilistes" qui est à l’origine de cette enquête est réellement inquiète de ces chasseurs en herbe. Et la cause est justifiée car de nombreux accidents ont déjà eu lieu, d’abord aux États-Unis où l'application est apparue, puis en France depuis sa date de sortie le 24 juillet 2016.

A lire aussi : Les jeux vidéo font de vous un meilleur conducteur !

Pierre Chasseray, délégué général de "40 millions d'automobilistes" déclare:

"Il est évident que l'utilisation d'une application de jeu en situation de conduite est éminemment dangereuse en cela qu'elle perturbe l'attention du conducteur et l'incite à quitter la route des yeux; l'impact sur nos routes est déjà négatif en termes d'accidentalité. Ce n'est pas parce que le jeu fait un carton que l'on va accepter que ça cartonne aussi sur les routes."

C’est pour sensibiliser les conducteurs que l’association appelle la sécurité routière ainsi que l’éditeur du jeu à mettre en place une "charte du bon dresseur". Celle-ci permettrait, avec l’aide de la société éditrice, de ne pas placer de Pokémon sur et aux abords des autoroutes. 

Avis à tous, faites bien attention sur la route car il y a de nombreux conducteurs qui ne regardent pas devant eux en ce moment !