Victime d'un accident vendredi dernier lors d'une course de Midget, le pilote américain, qui a pris part à trois éditions des 500 miles d'Indianapolis, a perdu la vie, à l'âge de 27 ans.

Alors qu'il prenait part à la course des Belleville Midget Nationals, Clauson, alors en tête, a percuté le mur après avoir été gêné par un retardataire. Sa voiture est partie en tonneaux, avant d'être violemment percutée par Ryan Greth. Transporté au Bryan Medical Center West de Lincoln, dans le Nebraska, dans un état critique, Bryan Clauson n'a pas survécu à ses blessures est décédé dimanche, comme l'a indiqué sa famille.

A lire aussi : BMW va lancer la M4 GT4 en 2018

Clauson était l'un des pilotes les plus titrés de l'histoire du United Stated Auto Club, la fédération qui régit les championnats sur "dirt tracks" aux Etats-Unis, et qui inclut notamment les séries Midget. Le natif de Carmichael, Californie, était des plus assidus derrière le volant puisqu'il disputait ce weekend sa 117e course de la saison, après avoir notamment pris part à la centième édition des 500 miles d'Indianapolis en mai dernier.

Il s'agissait alors de la troisième participation à l'Indy 500 pour Clauson, qui a décroché cette année son meilleur résultat dans l'Indiana, avec une 23e place au volant d'une monoplace du Dale Coyne Racing. En 2007 et 2008, il était également pilote de développement du Chip Ganassi Racing en NASCAR, avec notamment des départs en NASCAR Nationwide Series, deuxième division.

Cette année, Clauson participait au "Chasing 200 Tour : Circular Insanity", avec l'objectif de concourir dans 200 épreuves sur circuits ovales en une saison, dont les 500 Miles d'Indianapolis au mois de mai.

Il laisse derrière lui ses parents Tim et Di, sa sœur Taylor et sa fiancée Lauren, à qui toute l'équipe de Motorsport.com présente ses plus sincères condoléances.

Bryan Clauson succumbs to injuries after Belleville accident