Le promoteur du WTCC François Ribeiro ne souhaite pas introduire des systèmes comme le push-to-pass ou le DRS dans le championnat du monde des voitures de tourisme à l'avenir. Ces deux outils sont selon lui contraires à l'ADN de la discipline du Supertourisme.

"Je n'aime pas les choses fausses", a-t-il expliqué à Motorsport.com. "Je ne suis pas un fan du DRS, ou du push-to-pass. Je préfère une course dans laquelle il y aurait peut-être trois ou quatre dépassements, mais des vrais, où les pilotes ont pris des risques pour effectuer leur manœuvre, plutôt que de voir des pilotes appuyer sur un bouton pour dépasser. Je pense que l'identité du supertourisme est de la course musclée, portière contre portière, pare-chocs contre pare-chocs, mais pas de push-to-pass."

Ribeiro n'est pas non plus disposé à adopter un système proche de celui du FanBoost en Formule E, mais indique également que c'est un dispositif parfait pour la série de monoplaces électriques.

"Le FanBoost est quelque chose qui est parfait pour la Formule E", continue Ribeiro. "Car ce championnat doit créer sa base de fans, une base totalement nouvelle car la Formule E recrute ses fans au-delà du monde du sport automobile. Pour ce championnat c'est bien, mais le faire en WTCC, en WEC, en F1 ou en WRC… je ne suis pas sûr. Je pense que c'est bien comme c'est".

Source: Motorsport.com

Abonnez-vous à la newsletter