Depuis le début de l’été, certains modèles de la gamme du constructeur Audi sont équipés, de série, d’un nouveau filtre placé dans le système de climatisation. Celui-ci est à même d’éliminer les particules fines et les gaz nocifs présents dans l’air, mais également la plupart des allergènes. Une aubaine pour toutes les personnes allergiques !

Ce filtre révolutionnaire équipe les A1, A3, Q3 et TT depuis juin 2016. Le Q2 en sera également équipé lors de son lancement sur le marché. En outre, les propriétaires de ces modèles pourront updater leur véhicule en l’équipant de cette nouvelle génération de filtre.

A lire aussi : Volkswagen adopte le FAP pour moteur à essence

Deux versions seront proposées à la clientèle : une première munie d’un système anti-allergène équipé de polyphénols d’origine biologique qui se fixent sur les éléments allergisants afin de les neutraliser, et une seconde qui modifie la structure protéique de l’allergène. Selon différents instituts, les deux technologies se valent et concourent, de façon manifeste, à améliorer la qualité de l’air à l’intérieur de l’habitacle. Les particules fines, émises principalement par les moteurs diesel, sont pour leur part piégées dans une série de microfibres spéciales tandis que les gaz nocifs sont neutralisés par une couche de charbon actif. Voilà qui devrait combler les nombreuses personnes souffrant d'allergies dans les pays industrialisés.