Motorsport.com a révélé que ces trois géants s'étaient positionnés afin de fournir les batteries uniques au championnat 100% électrique à partir de 2018.

Sony et Panasonic auraient ainsi répondu à l'appel d'offres lancés par les responsables de la Formule E pour la fourniture de la prochaine génération de batteries qui équiperont les monoplaces électriques d'ici deux ans.

Sony et Panasonic, géants de l'électronique, rejoignent ainsi Red Bull Technologies dans la compétition, de nombreux autres candidats ayant exprimé leur intérêt pour ce marché d'avenir.

Selon Motorsport.com, Sony se serait rapproché de McLaren Electronics System, qui avait fourni les batteries lors de la saison inaugurale de la série. Sony produit des batteries lithium-ion et a récemment investi de manière conséquente dans ZMP, spécialisé dans la robotique. Le géant japonais souhaiterait ainsi développer et promouvoir ses compétences en matière de véhicules autonomes, particulièrement dans le domaine des capteurs de mouvement.

A lire aussi : BMW avance masqué en Formule E

Quant à Panasonic, la compagnie avait déjà un pied en Formule E via son partenariat avec Dragon Racing lors des deux premières saisons, envoyant régulièrement des techniciens en observateur sur les courses.

Motorsport.com indique ainsi que pas moins de neuf compagnies ont posé leur candidature à l'occasion de cet appel d'offres. D'où une décision retardée pour les dirigeants de la Formule E, qui préfèrent prendre davantage de temps pour étudier ces offres de qualité.

Parmi ces neufs candidats, Total n'est pas des moindres. Le groupe pétrolier a posé sa candidature via la société SAFT SA, spécialisée dans les batteries et acquise récemment par le géant français pour 1,1 milliards de dollars. Total a ainsi pour objectif de développer ses compétences en termes de stockage électrique.

Renault, DS, Mahindra et Williams Advanced Engineering ont ainsi proposé leur candidature pour la fourniture de batteries à compter de la saison 5. L’identité du neuvième candidat est inconnue.

La décision de la Formule E devrait être prise au terme du mois d’août, entre les deux sessions de tests d’intersaison sur le tracé de Donington.

Sony and Panasonic interested in 2018 Formula E battery deal