Selon Autocar, le PDG d'Audi, Rupert Stadler, aurait donné son feu vert pour l'Audi A9, la future limousine siglée des anneaux destinée à venir faire de l'ombre à la Tesla Model S. L'Audi A9 sera vraisemblablement une voiture électrique et viendra se positionner naturellement comme porte-étendard de la firme d'Ingolstadt au dessus de l'Audi A8 où elle en tirera toute sa quintessence, notamment en terme de technologies. En effet, avant l'Audi A9, c'est l'A8 qui devrait prochainement voir le jour avec plusieurs prototypes déjà aperçus en phase de développement. Ainsi, les premières indiscrétions font état d'un nouveau système de conduite autonome capable de fonctionner jusqu'à 60 km/h sans jamais intervenir sur les commandes.

Lire : Audi RS 6 allroad - Finalement pour 2017 ?

L'Audi A9 sera également inspirée de l'e-tron quattro concept présenté à Francfort, et c'est de ce côté qu'elle devrait reprendre la majeure partie de ses technologies embarquées. La voiture devrait être propulsée par trois moteurs électriques, un disposé sur l'essieu arrière, et deux sur chacune des roues avant avec bien entendu l'indispensable complémentarité du système quattro.

Dévoilé l'an passé en Allemagne, l'e-tron quattro concept annonce l'arrivée prochaine de l'Audi Q6 e-tron mais présente également tout le savoir faire de la marque aux anneaux en matière d'énergie alternative. Les performances annoncées devraient donc être forcément assez proches de celles que nous retrouverons sur l'A9, avec 435 chevaux et 800 Nm de couple, pour un 0 à 100 km/h abattu en 4,6 secondes et une vitesse de pointe annoncée à 210 km/h.

Une concurrente de taille donc pour la Tesla Model S même si initialement l'A9 n'était pas vraiment destinée à devenir une voiture électrique. En effet, la philosophie du directoire de la marque était plus d'orienter son produit vers une sorte de grand coupé quatre portes, chargé de concurrencer Bentley et sa Continental GT, ou encore Mercedes et sa Classe S Coupé. Dans tous les cas, l'affaire du Dieselgate a peut-être changé les plans du constructeur allemand. La voiture est attendue en concession d'ici 2020.

Abonnez-vous à la newsletter