79 accidents routiers liés au jeu ont été enregistrés dans le pays. Une Japonaise est en effet décédée après avoir été percutée par une voiture dont le pilote était en train de jouer à Pokemon Go. D'après la police japonaise, c'est le premier accident mortel dans le pays en lien avec le jeu à réalité augmentée.

Les policiers sur place à Tokushima ont indiqué que la voiture a heurté deux femmes qui traversaient la route. L'une d'entre elles, âgée de 72 ans, a succombé à ses blessures, l'autre a été victime d'une fracture de la hanche. Le conducteur, un homme de 39 ans, a été arrêté après l'accident mardi, après avoir admis qu'il jouait à Pokemon Go en conduisant.

Lire : VIDEO - La Police filme un chasseur de Pokemon au volant

Depuis que le jeu a été lancé le 22 juillet, la police japonaise a recensé 79 accidents routiers liés au fait que les conducteurs jouaient au volant. 22 accidents ont engendré des blessures. Au total, 1140 conducteurs ont été interpellés alors qu'ils jouaient à Pokemon Go tout en conduisant.

Les autorités japonaises ont également demandé aux développeurs de Pokemon Go de ne pas placer des personnages du jeu près du réacteur nucléaire de Fukushima, endommagé durant le tsunami de 2011. Des personnages ont également été repérés au mémorial de la bombe atomique de Hiroshima.

Il y a déjà eu une série d'incidents liés à Pokemon Go dans le monde. Un adolescent a été heurté par une voiture alors qu'il circulait sur la route en jouant, un groupe de joueurs s'est fait tirer dessus alors qu'ils s'éloignaient d'une maison dont le propriétaire a cru qu'ils étaient entrés par infraction, sans oublier cet homme ayant heurté une voiture de police alors qu'il jouait.

Des avertissements contre le fait de jouer en conduisant ont été ajoutés dans une récente mise à jour, mais certaines personnes vont inévitablement se préoccuper davantage de traquer cette insaisissable Mewtwo que prêter attention à ce qu'ils font.

Source : Telegraph.co.uk et WSJ.com