Un service Autolib adapté aux rues de Los Angeles notamment ? C'est le souhait du groupe PSA dans un futur proche.

Après avoir envahi les rues de Paris et de son agglomération depuis trois ans avec le service Autolib, la Bluecar électrique de Bolloré pourrait bien partir à l'assaut des rues de Los Angeles et d'autres cités américaines d'ici peu.

"Nous sommes actuellement en train de travailler avec bon nombre de villes, dont la ville de Los Angeles, pour apporter une solution d'autopartage en co-entreprise avec le groupe Bolloré", a déclaré Carlos Tavares lors d'une conférence sur la mobilité organisée par le journal Les Echos. "Nous avons également d'autres discussions en cours". 

Voir : 100.000 Renault électriques dans la nature

Le développement de services d'autopartage faisait partie du plan stratégique "Push to Pass" présenté par PSA il y a quelques mois, et qui indiquait les grandes directions prises par le groupe français dans les prochaines années.

Le groupe PSA envisage ainsi de développer un système similaire à Autolib dans plusieurs pays du monde.

Tavares a indiqué que PSA visait un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros pour cette activité, un chiffre marginal par rapport à celui des ventes totales du constructeur français dans le monde. De quoi toutefois garder un lien avec les automobilistes, et de poser le pied sur le continent nord américain que le groupe PSA a déserté depuis 1991, et qu'il envisage sérieusement de réinvestir à moyen terme, probablement avec la marque DS dans un premier temps.

Source : Automotive News Europe