Après avoir surpris la future BMW Z5 sur le circuit du Nürburgring, c'est au tour de sa cousine, la Toyota Supra, de se faire photographier en cours d'essais musclés sur l'Enfer vert. Il y a quelques jours, celle-ci avait déjà été surprise en cours de roulage sur les routes de la région. A ce stade, les noms "Supra" et "Z5" ne sont que des suppositions, car nous ne savons pas encore quels badges les deux cousines adopteront officiellement. Ce qui est sûr, c'est qu'elles partagent la même plateforme, et que les images indiquent qu'elles possèdent des intérieurs identiques.

Sur ces nouvelles photos, nous pouvons observer que les ingénieurs ont déplacé la plaque d'immatriculation avant vers le haut, laissant ainsi apparaître une large prise d'air sur le bouclier avant. Nous avons également droit à un bel aperçu du toit à double bosselage, qui est inspiré du concept Toyota FT-1.

À lire : La future BMW Z5 s'affûte sur le Nürburgring

Mais le plus grand mystère réside sous le capot : les précédentes rumeurs suggéraient que les deux modèles partageraient la même motorisation turbocompressée, à quatre ou six cylindres, d'origine BMW. Mais les récentes vidéos (voir ci-après) de la Toyota suggèrent le contraire : lorsque la Supra accélère, nous distinguons un sifflement qui semble provenir d'un moteur électrique, ce qui pourrait accréditer la thèse d'une technologie hybride, bien que nous ne savons pas encore s'il s'agira de l'unique choix de motorisation pour le coupé japonais.

Toutefois, la BMW et la Toyota s'adresseront à des publics différents : la BMW Z5 sera une pure voiture sportive, tandis que la Supra devrait offrir un positionnement plus luxueux au sein de la gamme Toyota, avec une technologie embarquée au meilleur niveau et un design extérieur plus osé. Les deux modèles seront assemblés chez Magna Steyr, à Graz en Autriche, à compter de 2018 : leur présentation devrait donc avoir lieu dans le courant de l'année 2017.

 

Toyota Supra Spy Pics at Nurburgring