Le championnat de Formule E 100% électrique aura une manche disputée dans la ville de New York en juillet prochain, avec les tours de Manhattan et la Statue de Liberté en toile de fond.

La Formule 1 en avait rêvé, mais c'est bien la Formule E qui aura le privilège de se produire face aux buildings de Manhattan. L'ePrix de New York City se déroulera en effet dans le quartier de Brooklyn, le long des quais, et sera la première course de monoplaces de la FIA à se disputer dans la Big Apple.

"Courir à New York City est un moment historique, pas seulement pour la Formule E mais pour le sport automobile en général", se réjouit le directeur général de la Formule E, Alejandro Agag. 

Voir : Audi annonce un programme d'usine en Formule E pour 2017

"Quand nous avons débuté le projet, nous ne pouvions que rêver d'amener la Formule E dans un endroit comme New York, avec le décor le plus reconnaissable d'une ville dans le monde. Je voudrais remercier tous ceux qui ont été impliqués depuis plusieurs années pour amener la Formule E à New York."

Le tracé présenté jeudi, et qui reste soumis à l'homologation de la FIA, présente un total de 13 virages autour de Pier 11 et du Brooklyn Cruise Terminal.

"Faire venir une course automobile dans le cœur d'une grande ville comme New York est déjà un accomplissement remarquable en soi.", se réjouit de son côté Jean Todt, le président de la FIA.

"Je suis vraiment ravi que cette ville soit au calendrier d'un championnat FIA, particulièrement la Formule E, qui propose la meilleure combinaison possible des deux piliers qui forment la base de la Fédération, à savoir le sport et la mobilité."

"La Formule E fait venir le sport automobile dans le cœur des villes les plus importantes et les plus fascinantes du monde. New York s'ajoute à une liste qui inclut Hong Kong, Buenos Aires, Paris, Marrakech et Montréal, ce qui prouve à quel point la discipline est devenue dynamique et attractive, alors qu'elle se prépare seulement pour sa troisième saison."