Ce domaine relève bien évidemment du subjectif. Mais tout compte fait, nous préférons peut-être les lignes musclées du Trackhawk au design avant-gardiste du Lamborghini. Son look modérément agressif n'est pas désagréable en soi, mais nous espérions quelque chose d'un peu plus radical. Ceux qui croiseront furtivement l'Urus sur la route ne réaliseront peut-être pas immédiatement qu'il s'agit d'une Lamborghini, ses lignes étant assez éloignées des canons habituels de la marque.