Un Grand Cherokee Trackhawk toutes options est vendu un peu plus de 100'000 dollars, soit moitié moins que le nouvel Urus (aux États-Unis). Ce seul critère ne peut donner la victoire au Jeep. Il faut en effet admettre une chose : les clients de Lamborghini se soucient aussi du pedigree et de l'exclusivité de leur auto, en plus de sa vélocité. Cela étant, il est difficile d'ignorer le fait que ces deux SUV sont extrêmement proches dans de nombreux domaines, y compris celui des performances, qui n'est pas le moindre. Dans ces conditions, le surcoût du Lamborghini est-il justifiable ? De prime abord, il paraît quand même un peu difficile à avaler. Cependant, notre jugement évoluera peut-être une fois que nous aurons pris le volant de l'Urus.