Après seulement quatre ans d'existence, le Groupe B referme ses portes en 1986. Le temps pour Audi de rafler deux titres dans cette catégorie. Audi se tourne alors vers la course de côte de Pikes Peak aux Etats-Unis, là où un certain Sébastien Loeb règne encore en maître à l'heure où nous écrivons ces lignes. En 1987, Walter Röhrl, au volant d'une Audi Sport quattro S1 de 598 chevaux, remporte la victoire. De quoi encore faire entrer dans la légende l'Audi Sport quattro.