Ce bloc 2,5 litres diesel est le premier bloc turbo à injection directe de l'histoire pour une voiture de série. Audi devance donc Mercedes-Benz à ce sujet. Il est inauguré au sein de l'Audi 100 TDI commercialisée en 1990. Il développe 120 chevaux et 265 Nm puis passe, en 1994, à 140 chevaux et 290 Nm.