D’ici début 2019, le gouvernement va créer un fonds d’investissement pour la modernisation des structures sanitaires et médico- sociales destinées à la prise en charge des accidentés de la route. Comment le financer ? Avec le surplus des recettes perçues par l’État lié à l’abaissement des vitesses maximales.