Représentant moins de 2% du trafic motorisé, les deux-roues motorisés pèsent pour 21% de la mortalité routière, et 44% des accidents graves. Pour cela, le gouvernement a pensé à plusieurs axes :

  • autoriser l’allumage de jour des feux de brouillard pour les motocyclistes, hors agglomérations et même par bonne visibilité
  • faire des partenariats avec les moto-écoles pour sensibiliséer au port de bottes ou d’un airbag moto
  • moderniser l’examen des permis A1 et A2 d’ici 2019
  • expérimenter un rendez-vous pédagogique avec les parents d’un enfant mineur qui se présente au permis AM réservé aux cyclomoteurs