Au début des années 1990, les voitures japonaises offrent de sérieux atouts face aux voitures européennes. Et la Renault Clio de première générations de l'emporter de peu en 1991 devant la Nissan Primera et l'Opel Calibra.