Bien que l’ingénieur allemand Rudolf Diesel ait inventé ce moteur en 1883, il n’a été utilisé pour la première fois en 1936 sous le capot de la Mercedes-Benz 260 D. Ce véhicule était équipé d’un moteur diesel à quatre-cylindres, développant 45 chevaux à 3 200 tr/min. L'autonomie de ce dernier était excellente à cette époque. Avec un seul plein, la Mercedes-Benz 260 D pouvait avaler 400 km.

À partir de là, les moteurs diesel ont commencé à prendre de l’ampleur en raison de leur faible consommation en carburant. Au cours des années 1980, les moteurs diesel ont gagné des turbos, augmentant ainsi leurs performances et leur efficacité. De nos jours, le diesel n'a pas le vent en poupe à cause du Dieselgate mais certains constructeurs automobiles croient encore en cette technologie et investissent des millions d'euros pour son développement.