Dans les années 1930, Mercedes-Benz a introduit pour la première fois dans un véhicule militaire (VL 170), le système des quatre roues directrices. Cela permettait à cet engin militaire de réduire considérablement son rayon de braquage.

Le premier modèle de série à adopter ce système était la Honda Prelude de 1988. Plusieurs années plus tard, Renault a repris ce système et l'a greffé dans sa Laguna GT de 2007. Aujourd'hui, de nombreuses voitures de sport utilisent les quatre roues directrices pour améliorer leur comportement dans les courbes.