À l'aube de la Seconde Guerre Mondiale, le développement de la 2CV touche à sa fin et Citroën fabrique une série d'exemplaires pour le moins déroutants. La suite de l'histoire est connue : en 1948, la 2CV sous sa forme définitive – plus sage – est présentée au salon de Paris. Elle deviendra l’une des voitures les plus célèbres du monde.

Où se trouve l'asymétrie ? Au niveau de l'éclairage bien sûr, puisqu'il n'y a qu'un seul phare. Sans doute le minimum requis par la loi française à l'époque...