L'aventure commence vraiment en 1989, lorsque Mazda commercialise la MX-5 type NA. Joliment dessinée et plaisante à conduire malgré des mécaniques pas forcément très puissantes (au mieux 130 ch sur le 1,8 litre introduit en 1994), la voiture connut un vif succès avant de tirer sa révérence en 1997.