La reine de ce classement est la Ferrari 250 GTO, une voiture de compétition produite à seulement 39 exemplaires entre 1962 et 1964. C'est la voiture la plus précieuse du monde, vendue aux enchères ou aux particuliers à des prix records, comme en témoignent les 51 millions d'euros de 2013, les 43,4 millions d'euros d'un modèle de 1964 en 2018, ou les 34,2 millions dépensés en 2014.

Le record absolu revient cependant à la GTO de 1963 ayant le numéro de châssis 4153GT. Elle a remporté le Tour de France Auto en 1964, et en juin 2018, elle a changé de mains pour environ 62,7 millions d'euros. Cette fortune a été dépensée par David MacNeil, fondateur et PDG de WeatherTech.