En 1976, le terrible accident de Niki Lauda, champion du monde de F1 en titre, dans le Grand Prix d'Allemagne lui a presque coûté la vie. Mais l'inébranlable Autrichien, qui a subi de graves brûlures au visage, à la tête et aux mains, a non seulement survécu, mais est revenu sur la piste en six semaines, ne manquant que deux courses du championnat.

Bien que Lauda ne soit pas devenu champion du monde cette année-là (il a perdu le championnat d'un point face à James Hunt). Mais la saison suivante, en 1977, il a remportera à nouveau le titre. Ainsi que quelques années plus tard, en 1984. Malheureusement, Lauda nous a quittés le 20 mai dernier.