L'année 1999 s'est avérée être une année extrême pour la division sportive de Mercedes-Benz. Si le génie de l'aérodynamique de la Formule 1, Adrian Newey, a brillamment conçu la quasi invincible McLaren MP4-14, son collègue Gerhard Ungaru, responsable du modèle CLR des 24 Heures du Mans, n'a pas bien fait son travail.

En raison d'erreurs d'ingénierie, les véhicules pilotés par Mark Webber et Peter Dumbreck se sont littéralement envolés trois fois, deux fois en essais libres et une fois en course, à 300 km/h. Miraculeusement, il n'y a pas eu de blessés graves.