Les constructeurs doivent aujourd'hui s'adapter pour respecter les normes imposées par les gouvernements. Mais par le passé, il y avait des V8 et des V10 qui n'étaient pas forcément gavés par un ou deux turbos. L'un d'eux était le V10 atmosphérique de 5,0 litres, le S85B50, qui animait la BMW M5 E60 et qui était capable de produire 500 ch pour 520 Nm.