C'est elle qui a signé la première victoire de Renault en F1, la RS 10 de Jean-Pierre Jabouille, en 1979. Elle embarquait un moteur V6 à 90°, de 1492 cm3 de cylindrée, à 4 soupapes par cylindre suralimenté. À partir de 1979 il intégrera 2 turbocompresseurs. À noter qu'il aura été développer pour atteindre les 12'000 tr/min.