Vous souvez-vous de la Phaeton et de son W12 ? Devinez ce qui est arrivé à ce moteur : il a été glissé dans une Golf, une manière de prouver l'infinie polyvalence de la plateforme.

Avec l'aide de deux turbocompresseurs, il développe 650 ch et 750 Nm, ce qui permet à cette Golf W12 d'atteindre 100 km/h en seulement 3,7 secondes et 325 km/h en vitesse maximale.

Comme il n'était pas possible d'insérer un tel moteur, aussi gros, sous le capot avant de la Golf, les techniciens de Volkswagen ont trouvé la solution en l'installant en position centrale arrière.

Bien sûr, la boîte de vitesses dispose de six rapports automatiques, tandis que la transmission se fait aux roues arrière. Une nouveauté pour le groupe VW, habitué à la traction avant ou intégrale.