La Turbo R a relancé Bentley. Qui plus est, c'est une voiture produite en petite série. Seulement 7230 unités furent produites. Pour ceux qui ne connaissent pas la Turbo R, c'est une voiture produite de 1985 jusqu'à 1997. En 12 ans, la voiture a été restylée une fois (en 1995) et la seconde génération s'est beaucoup moins vendue. Pour faire simple, la Turbo R est une Mulsanne avec un moteur de Mulsanne Turbo, il serait donc facile de dire qu'il s'agit d'une Mulsanne Turbo. Mais ce n'est pas du tout le cas. 

En effet, la Turbo R dispose d'un châssis intégralement revu pour rendre l'imposante limousine aussi agile qu'une sportive. Avec 2,3 tonnes sur la balance, la chose n'a pas été aisée, mais les ingénieurs ont réussi leur coup. Avec des barres anti-roulis plus grosses de 60 % à l'avant et de 80 % à l'arrière ainsi que de tous nouveaux amortisseurs, la Turbo R était très agile. Bentley oblige, la voiture est équipée d'une boîte automatique. Mais comme celle-ci est une boite produite par GM dans les années 80, la Turbo R reçoit une boîte 3 rapports lors de la phase I puis une boîte 4 lors de la phase II. 

La Turbo R se trouve pour moins de 15'000 euros et moins de 50'000 kilomètres au compteur. Par contre ne rêvez pas trop, la consommation du V8 Rolls-Royce vous rattrapera vite. Comptez 17 l/100 si vous roulez calmement. Une voiture idéale pour faire de longue balades sans voir le temps passer. De 1997 à 1999, la R est remplacée par la RT, mais bonne chance pour trouver un exemplaire puisque cette dernière n'a été produite qu'à 252 exemplaires.