502 unités seulement pour ce bijou de l'industrie automobile allemande. Sous le capot, un "petit" quatre cylindres qui développait quand même 235 chevaux. Inutile de vous dire qu'avec si peu d'exemplaires, il s'agissait d'un modèle d'homologation, en l'occurrence celui de la voiture de course qui s'engageait en DTM il y a plus de 30 ans.