Plus imposante et plus brutale que la M3, la Mercedes-Benz 190E 2.3-16 possédait également un bloc de 2,3 litres à 16 soupapes à aspiration naturelle. Mais il ne développait "que" 185 ch. Pour autant les performances étaient très similaires à celles de sa concurrente munichoise : vitesse de pointe de 230 km/h et accélération de 0 à 100 km/h en 7,5 secondes.