Le fondateur Christian von Koenigsegg l'a déjà déclaré : la Jesko Absolut sera la voiture la plus rapide de l'histoire de la société suédoise. Après cela, il n'y aura plus rien d'aussi extrême. Une voiture qui, au Salon de l'automobile de Genève, devait se tenir juste à côté de sa rivale Bugatti Chiron, pour un défi ironique... une intimidation statique. Comme les boxeurs qui, à l'occasion de la pesée, s'affrontent avant un match.

La Jesko Absolut prétend pouvoir atteindre 531 km/h, mais pour ce faire, il lui faudrait une ligne droite suffisamment longue pour s'exprimer au mieux et les 8,7 km de la piste d'Ehra-Lessien en Allemagne seraient idéaux. Il est cependant dommage que, ironiquement, ce soit le terrain d'essai de Volkswagen et du record de Bugatti Chiron.

Et puis il y a un autre problème : selon certaines rumeurs rapportées il y a quelque temps par Top Gear, la piste allemande ne serait pas idéale pour établir un temps valable pour le Guinness Book des records : pendant des années et des années, les voitures qui y ont roulé ne l'ont fait que dans le sens des aiguilles d'une montre, ruinant l'asphalte et rendant difficile (et non impossible) d'atteindre des vitesses "folles" en tournant dans la direction opposée. Mais Koenigsegg ne se découragera certainement pas et regarde autour de lui, avec une petite pensée pour Nardò.