En plus de fournir les bases sur lesquelles développer les futurs systèmes de conduite entièrement autonomes, l'histoire qui a conduit à la naissance de l'ESP est également une référence pour d'autres dispositifs d'assistance à la conduite, souvent conçus dans le centre de haute adhérence Bosch à Boxberg, en Allemagne. Comme la reconnaissance de la signalisation routière, l'aide au maintien de la trajectoire, le freinage d'urgence automatique ou la vision nocturne à infrarouge. L'objectif déclaré est de parvenir à la construction de voitures capables d'atteindre l'objectif de prévention des accidents mortels dans ce que l'on appelle la "vision zéro" en matière de sécurité routière dans les années à venir.