Le nom de Clio a été emprunté à la mythologie grecque ancienne. C'était le nom de la muse de l'histoire, fille de Zeus et de la déesse de la mémoire Mnémosyne. Pour l'idée "originale", le modèle devrait remercier le directeur des relations publiques de l'usine Renault en Normandie, Pierre Dosa.

Mais peu de gens savent que Clio est également devenue le point de départ d'une nouvelle nomenclature des noms de la plupart des Renault modernes. Après tout, avec l'avènement de la citadine en 1990, l'entreprise a commencé à abandonner les désignations numériques habituelles à l'époque. Ainsi, les Renault 5, 19, 21 et 25 sont devenues une chose du passé, et à leur place, les Twingo, Mégane, Safrane et Laguna sont progressivement apparues dans la gamme.