Renault a produit des voitures électriques 20 ans avant la Zoe. Le modèle s'appelait Electro-Clio et a fait ses débuts à Francfort en 1991. La citadine silencieuse, développée en collaboration avec Siemens, n'a impressionné personne au début. C'est pourquoi l'assemblage par petits lots (pour les besoins des agences et services gouvernementaux) n'a commencé qu'en 1995. Au total, plus de 250 voitures de ce type ont été produites, capables de rouler sans recharge pendant 64 km et d'accélérer jusqu'à maximum 95 km/h.

Mais les cinquante Electro-Clio, qui ont participé à l'expérience de Saint-Quentin en Yvelines en 1998, sont particulièrement intéressants. Pour reconstituer la réserve d'énergie de la batterie au cadmium-nickel de 300 kg (située sous la banquette et dans le coffre), ces machines pouvaient non seulement être alimentées par le câble et la prise habituels de l'aile avant droite, mais aussi par des blocs de charge à induction spéciaux, situés à plusieurs endroits de la ville.