Le cycle de Chevrolet avec les pilotes brésiliens s'est poursuivi avec ses Omega et Emerson Fittipaldi, qui détient deux titres de F1 : 1972 (Lotus) et 1974 (McLaren).

Lancé au Brésil en 2010, il délivre 292 chevaux, grâce à son moteur essence 3,6 V6.