Bien que 16M ne soit pas un nom pour une monoplace, un pilote ou un circuit de F1, il fait référence à la classe reine. 

Plus précisément, aux 16 titres mondiaux remportés jusqu'en 2008, grâce aux points ajoutés cette saison-là par Felipe Massa et Kimi Raikkonen. Seulement 499 unités ont été produites.