Il n'y aura pas eu de version cabriolet sur la base de la deuxième génération de la Volkswagen Golf : la Mk I Cabriolet est restée en production même à l'époque de la Mk II, et a été retirée de la production en même temps que cette dernière.

Le cabriolet Golf Mk III est ainsi devenu le premier véritable héritier - officiellement construit par Karmann - de la Golf I à toit ouvert de 1993.

Sur le plan mécanique, la voiture est entièrement basée sur la Golf Mk III standard, et reprend l'arceau central typique de la première génération : en termes de rigidité et de sécurité, il reste la meilleure solution.

Le toit reste plus bas lorsqu'il est replié, et par rapport à la première série, il y a de nombreuses innovations technologiques : la Golf III Cabriolet, en effet, dispose du double airbag, de l'ABS et de protections latérales.

La troisième génération est également un succès pour Karmann et Volkswagen : de 1993 à 1997, 139'578 cabriolets ont quitté la chaîne de montage.